Une nouvelle dimension à la dynamique de l’art choral


Croisées artistiques / lundi, avril 23rd, 2018

Kasar mié la gaji, Alberto Grau

Mångata | Hernán Alcalá, direction artistique
Francesca Bonato, chorégraphie

L’histoire de cette croisée artistique est née autour d’une pièce du compositeur vénézuélien Alberto Grau (1937 – ) : Kasar mié la gaji.

Signifiant littéralement « la terre est fatiguée », Alberto Grau a écrit cette pièce avec une intensité dramatique qui se révèle dès la première lecture de ce titre significatif.

Partant ainsi de cette narration contemporainement dénonciatrice, Mångata s’est associé à la danseuse et chorégraphe Francesca Bonato afin d’apporter une dimension corporelle à cette oeuvre annonciatrice d’un message fort.

« Francesca Bonato a parfaitement compris ma vision de l’oeuvre et l’a mise en mouvement. Il ne s’agit pas du mouvement pour le mouvement mais du mouvement parce que la musique le demande. Le plus prenant dans cette mise en scène a été de voir le travail de Francesca Bonato sur l’ensemble : elle a réussi à ce que les chanteuses apportent leur propre sensibilité, autre que vocale. » Hernán Alcalá, directeur artistique